Technique de course et posture


La première chose à prendre conscience en course c’est que l’on court avec notre morphologie propre. Ce qui ne veut pas dire de ne pas améliorer notre technique, ce qui veut dire que parfois en essayant de changer notre façon de courir on peut se blesser.


Voici quelques conseils de base :

  • Je cours « allongé.e » c.a.d je pense à regarder loin devant, il y a une petite ficelle au sommet de ma tête qui garde ma colonne allongée. Il ne FAUT PAS faire de flexion du tronc vers l’avant en courant , ceci compresse nos poumons, est moins efficace.

  • Membres supérieurs (bras, tronc , abdos ). Utiliser les bras correctement. Bras fléchis à 90 degrés, coude près du corps, épaules basses, mains relaxent (pouce index ensemble comme si vous teniez un mouchoir sans effort). C’est un mouvement de pendule, le point fixe est situé au centre de votre épaule. Tirez doucement le coude vers l’arrière puis laissez revenir le bras vers l’avant sans effort.

  • Le mouvement de vos bras créera une dissociation de vos ceintures pelvienne et scapulaire… attention ne tourner le haut du corps , le mouvement des bras suffit.

  • Membres inférieurs (hanches, jambes, pieds). Privilégiez les petits pas. Lorsque notre pied atterri au sol, il devrait y avoir un alignement pied-genou-hanche. On veut éviter d’arriver sur le talon, idéalement on veut un arrivé au sol mi-pied.

  • Évitez de sauter vers le haut en courant, on veut aller vers l’avant. On pense donc à tirer le genou vers l’avant plutôt que vers le haut en même temps on remonte le talon vers le haut. Si vous aviez une caméra sur la tête, le mouvement de haut en bas devrait être petit. Lorsque vous regarder le films de votre course, si vous avez la nausée🤢 .... vous sautez trop 😉.

  • Un truc c’est de penser à courir léger et à faire le moins de bruit possible lorsque votre pied arrive au sol.

  • On devrait avoir le tronc solide, le plancher pelvien, le traverse, les obliques, légèrement actifs. Avoir du tonus tout en étant capable de respirer 😉.

La cadence, on entend beaucoup parler de la cadence à 180 pas minutes. Si vous faites des petits pas, vous aurez plus de pas à la minute. Là encore c’est une école de pensée, comme le soulier minimaliste. C’est à vous de voir en courant ce qui convient pour vous.


Le plus important, si n’avez pas de blessure, que vous courrez et que c’est agréable, ne vous stressez pas en voulant changer votre technique. Essayez de prendre conscience de votre posture en courant, vos bras, votre regard, vos jambes.



En Résumé


· Ficelle qui tire vers le haut

· Bras à 90 avec un mouvement de pendule

· Regardez devant vous, pas au sol

· Pensez à faire de petit pas

· Souriez 😀

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Prévention des blessures Tous les coureurs et coureuses ont certaines attentes; courir un premier 5km, 10km, etc., améliorer leur temps à la course. Mais que ce que désire encore plus un coureur ou u